Les avantages et les inconvénients de l'activation du noyau en béton


Concrete Core Activation est un système à faible consommation d’énergie qui ne peut se substituer mais qui répond au besoin de chauffage et de refroidissement. Parmi les avantages, il y a l’augmentation du confort de vie et l’impact négatif des coûts de construction énormes sur l’ensemble du bâtiment. La technologie encore jeune se développe régulièrement.

avantages

Le principe technique de l'activation du noyau en béton correspond essentiellement à la fonction de chauffage par le sol avec effet de refroidissement supplémentaire. Un système de tuyauterie, appelé registre de tuyauterie, traverse toute une surface de béton, généralement les sols et les plafonds. La circulation d'eau dans les tuyaux transporte la chaleur et le froid provenant de sources thermiques.

La demande en énergie est faible et, du fait de l’utilisation de l’énergie géothermique et des chutes de froid habituellement des eaux souterraines, à l’exception éventuellement d’une pompe à terre alimentée électriquement, aucune consommation d’autres sources d’énergie. Ainsi, l'activation du noyau de béton est presque neutre en énergie, car de toute façon la chaleur et le froid existants ne sont "exploités".

Le mode d’action du chauffage et de la climatisation recouvre une grande surface et, par le transfert direct à travers la couverture de béton conductrice et stockable, ne crée aucune convection par vortex. La poussière ambiante non fluidisée et la chaleur générée dans l'étui de chauffage augmentent le confort de la vie.

inconvénients

Le système de tuyauterie dans l'activation du noyau en béton réagit lentement et l'effet retardé appelle une régulation prédictive, qui doit souvent être adaptée aux conditions extérieures. La période variable entre la phase de préchauffage et de refroidissement ne permet aucune fenêtre de temps plus étroite dans laquelle la puissance maximale est atteinte. Grosso modo, seules deux phases sont possibles en 24 heures.

L'activation du noyau de béton ne peut que ramener la capacité de chauffage ou de climatisation requise dans un concept de construction global. L'espace requis est grand et les surfaces au sol ou au plafond inférieures à dix mètres carrés ne suffisent pas. À cela s’ajoute la nécessité de limiter au maximum les influences de la température extérieure.

L'isolation séparée de la façade et l'ombrage sophistiqué des fenêtres minimisent le fonctionnement du registre des tubes, qui neutralise les températures. Un rayonnement solaire puissant et non blindé peut neutraliser l'effet de refroidissement et un froid extérieur important peut annuler l'effet de chauffage. Les fortes fluctuations de température ne peuvent pas être compensées.

Trucs et astuces

Si vous envisagez une activation concrète du noyau, gardez à l’esprit que les revêtements de plafond et de sol sont limités. Tout matériau recouvrant le béton exposé réduit l'efficacité du registre de tubes.


Carte Vidéo: ÉMISSION SPÉCIALE CHIFFRAGE DU PROGRAMME - #JLMChiffrage