Poser du PVC imperméable et hygiénique dans la salle de bain

Surtout dans les logements locatifs, la pose de PVC dans la salle de bain peut dissimuler les carreaux laids et parfois usés. Un tissu flottant ou seulement occasionnellement fixé avec du ruban adhésif peut être facilement retiré sans laisser de résidus. Cependant, en ce qui concerne le traitement et l'hygiène, plusieurs facteurs doivent être pris en compte.

Étanchéité et planéité

Les sols modernes en PVC conviennent également aux pièces humides telles que les salles de bain. Contrairement à la pose de PVC dans les locaux techniques, l'humidité et l'humidité doivent être rendues hommage. La méthode de travail correspondante doit permettre d’éviter deux développements cruciaux:

1. L’humidité ne doit pas pénétrer entre le substrat et la surface, sinon de l’eau stagnante devrait se former. Il convient également de prêter attention à la formation de condensation provoquée par les grandes différences de température entre le sol et l'air ambiant. Les revêtements de sol en PVC nécessitent un comportement de ventilation particulièrement attentif.

2. Les articulations et les bosses doivent obligatoirement être compensées. Tout abaissement du revêtement en PVC peut provoquer des fissures, des plis et des plis qui deviennent inévitablement des moisissures et des nids de bactéries dans une pièce humide.

Aussi peu d'impact que possible

Le moyen le plus simple et le plus sûr de poser un revêtement de sol étanche consiste à disposer une bande en une seule pièce. Lorsque les bords latéraux du mur sont "soulevés" par un pli, une entrée potentielle d'humidité ne se produit que dans les coins. Ceux-ci peuvent être scellés en toute sécurité, par exemple avec du silicone imperméable.

Dans le cas de la création de chocs par la découpe requise du PVC, il convient de rechercher le moins possible d'interruptions des bandes. Une densité d'humidité sûre dans une pièce humide ne peut être obtenue que par un soudage professionnel du PVC.

Il en va de même pour les carreaux ou les planches en PVC dont les joints doivent être soudés. Si les joints restent ouverts ou sont remplis de plastique liquide, le revêtement doit être retiré au moins deux fois par an et toute trace de moisissure et d'humidité doit être éliminée.

Planéité due à la masse de remplissage ou au revêtement intermédiaire

Lors de la pose de PVC sur des carreaux, il y a généralement des joints. Si les joints ont une largeur maximale d'un millimètre, le PVC peut être posé sans compensation. Pour les joints plus larges, le sol doit être mis à niveau soit en remplissant les joints, en fournissant du mastic de nivellement à tout le sol, soit en rétractant un support plat tel que des panneaux à usages multiples.

Trucs et astuces

Étendez les tapis adhésifs en place pendant l'installation flottante de sorte que le PVC ne commence pas à "migrer".

Carte Vidéo: Panneaux de revêtement muraux Decocolor et Decodesign - Schulte